Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2015

B Leclaire Grand 540p Intervention complète du 15/10/15 - Premier Anniversaire AMBITION GUADELOUPE.

LA MORT DE L’HÔTEL KAWAN …EST MALHEUREUSEMENT A L’IMAGE ACTUELLE DE MARIE-GALANTE.

PLAIDOYER POUR L’HÔTEL KAWAN BEACH À MARIE GALANTE :

"LA MORT DE L’HÔTEL KAWAN EST MALHEUREUSEMENT A LIMAGE ACTUELLE DE MARIE-GALANTE".
Nous assistons trop silencieusement  à un véritable scandale sur l’île Marie-Galante. L’hôtel KAWAN (propriété du CGOSH), par sa fermeture définitive et irresponsable, laisse plus qu’une vingtaine de familles dans la précarité la plus abjecte. Jusqu'à aujourd'hui, nous n'avons entendu aucun des Politiques s'opposer ou même dénoncer ce crime. Pourquoi? Aucune proposition – aucune réaction – aucune solution ? A ce prix, cette structure EST invendable plus que 4.500 000€ et 1.500 000€ de réparations à réaliser pour un éventuel redémarrage.   Il s’agit-là, d’un suicide économique et tout le monde le sait, principalement le propriétaire. Plus le temps passe, plus la structure se détériore pour devenir irrécupérable.
  NOUS  PROPOSONS :
-   De mettre à la location le bâtiment.

DERRIÈRE LES MOTS, IL PEUT Y AVOIR DES MAUX !

      Derrière les mots, il peut y avoir des maux !
Réflexion suite à l’article de P Y Chicot (Interentreprises.com de septembre 2015).

Est-ce pour autant affirmer que la Guadeloupe a raison de sombrer dans un empirisme administratif ?  L’évolution statutaire n’est–elle pas une autre problématique ? L’un après l’autre mais jamais les deux en même temps. J'avais cru comprendre qu'il y avait-là, d'abord un souci d'efficacité et de pragmatisme pour les dossiers, et que l'économie réalisée allait donner davantage de moyens pour les réalisations futures ! Trop de "politichiens" tuent la politique ! Pourquoi forcément faire à cent ce que l’on peut faire à dix ? En outre, il était question de rendre plus lisible, plus transparent et plus compréhensif le fonctionnement de l’appareil  politique afin que le Peuple qui s'y perd dans les méandres de l'administration et de l’interminable paperasserie des bureaux se retrouve enfin !   L’actuel président de Région …

OUI, CŒUR N'EST PAS PIERRE !

OUI, CŒUR N'EST PAS PIERRE ! 
Oui, cœur n’est pas pierre !  
En effet, on en a assez des sempiternels états des lieux qui ne mènent plus à rien. Pire, on connait les solutions à certaines problématiques mais  l'on persiste allègrement à foncer tout droit dans le mur, à condition bien sûr, que ceux qui dirigent ne soient pas dans la cargaison ! « Le malheur d’autrui est un songe » disait le sage ! Il faut aujourd'hui une révolution de la pensée active et « applicative » pour le bien-être de la collectivité.   Les théoriciens de tous bords nous fatiguent avec des éternels constats ... nous avons bien compris, et la population guadeloupéenne n'est pas plus bête qu’une autre, qu'il faut désormais des représentants  au service du peuple et non l’inverse. Un vieux mot à notre secours, malheureusement perdu dans les méandres des sophistes mais encore et toujours d’actualité : DIGNITÉ ! Des représentants qui ne font pas de la Politique une profession, un accaparement, une affai…

QUAND LA FOI ET LE COURAGE NE SUFFISENT PAS ... !

QUAND LA FOI ET LE COURAGE NE SUFFISENT PAS, QUE RESTE T-IL ?





Quand la Foi et le Courage ne suffisent pas, que reste t-il ?
En réponse à la question posée par la Présidente d’AMBITION GUADELOUPE (Mélina SEYMOUR).

En effet, nous pouvons dire à l’heure où nous parlons « que le métier rentre » ! Oui pour la foi et le courage mais ils ne peuvent suffire dans un combat où la distinction se fera dans la conviction et la force de persuasion. Le doute est humain ainsi on pourrait plagier Descartes en affirmant « je doute donc je suis » !
La pédagogie, l’authenticité et l’amour du Pays seront les éléments fondamentaux qui feront  la différenciation avec des loups et des requins de la chose politique, pour ne pas dire la chose politicienne. Certains au pouvoir ont l’impression que le peuple guadeloupéen est comme un enfant perdu, à qui il suffirait, comme à une certaine époque, de brandir des pacotilles et des friandises pour gagner leur cœur et leur âme.
Le monde a changé et je pense aussi que la …

BL Grand 540p 2 / Déclaration officielle d'Ambition Guadeloupe aux élections régionales de décembre 2015. Intervention face à la presse du 11/06/2015.

Déclaration officielle d'Ambition Guadeloupe aux élections régionales de décembre 2015. Intervention face à la presse du 11/06/2015.


Message de l’au-delà !

   Message de l’au-delà !  Message de l’au-delà !

Fête des Mères                           Notre entretien du jour                          Malgré ton départ en 1999.
Le ciel est un miroir Sans fin Qui suit les âmes Dans son bleu azur impitoyable

Personne ne lui échappe Même pas l’oxygène Ni même les nuages A fortiori Les damnés Qui se ferment les yeux Pour ne point se voir Dans la puanteur De leur propre honte

Cet œil voit tout Sait tout Comprend tout

La bande passante De chacun est là Témoin du bien Et du pire

Le ciel est bien miroir Ineffaçable du qui nous sommes Vous n’êtes pas seuls Jamais seuls Et même morts Vous ne le serez pas

Dans la poussière Dans la géhenne Alors
Rencontre le 26 Mai 2015 à partir de 18h - 
Écomusée de Murat. 
"Les légendes ne sont-elles pas là pour alimenter le
 travail des historiens" ?




Merci de votre présence.


Bernard Leclaire, 5 Questions pour Île en île !

QUAND ?

QUAND ?
Poème dédié aux Politiques de mon Île.  (A Marlène, à Maryse et à Jacques).

QUAND ? 
Poème dédié aux Politiques de mon Île.  (A Marlène, à Maryse et à Jacques).
Quand ?
Aaaah !
Marie-Galante ! Mon peuple de Marie-Galante ! 

Terre de ma chair Et  Chaire de mes pensées ! Mon Sinaï universel Mon monde des mondes  Mon existence immortelle  Dans les transmutations infinies Et  Indéfinies...
Mon paradis ultime sacré  D'où je viens, d'où je suis  Et  D'où je serai pour toujours et à jamais  Dans le plus petit végétal même Des verts sourires  De l’espérance !  
Quand ? Quand cesseras-tu alors  D’avoir peur de ton ombre Des feuilles qui tombent Des sargasses qui s’entassent Et  Du vent qui passe ?
Quand, mais quand ? Quand cesseras-tu d’attendre L’histoire qui nous efface ?

Quand auras-tu le courage Des martyrs et des héros De l'indispensable audace ?
Quand comprendras-tu Que ce monde Est un autre monde ?
Quand cesseras-tu enfin D’avoir peur Peur de demain De ton avenir De ton destin ?
Ce monde est dorénavant un au…