Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2016

Bernard Leclaire, "Noces divines" (audio)

Noces Divines(Extrait) …C’est alors que le Sachem de force prit la parole et son propos fut grave face à l’auditoire en désarroi : « Le temps renferme une mémoire une mémoire du Trou à Diable une mémoire noire de Bambara. Une mémoire du deuil bafoué que ne peuvent effacer toutes les eaux du globe ». Ainsi souhaiterais-je vous dévoiler mon credo :  Mon credo végétal mon credo de jazz mon credo de blues mon credo d’apocalypse et ...surtout mon credo de vagues de vagues survoltées au crucifix brandissant. « Les ouragans sont des esprits dérangés traduisant l’immense révolte inassouvie des "par-dessus bord". Rugissement des vents colère des frères gémissants rappelant que l’Atlantique est un vaste cimetière ouvert coloré à l’eau rouge du flamboyant de chair. En attente des funérailles d’un Passé présent et d’un Présent présent ».

Bernard Leclaire, "Sur les terres vaincues" (audio)

Sur les terres vaincues...

Sur les Terres Vaincues
Couvercle assombrissant

Bouche de cachot, ville assiégée, ballon d’otages, concert d’apocalypse "armaguédant" les éléments.

Macabre danse de fourmilière apeurée Femme et enfant en tourbillon d’effroi et d’émoi. Arbres nus, sexe arraché béant, fantôme de désolation, debout vent de mitraille ! Mitraille de vent !

Avalant, dévalant, escaladant, et vomissant en lambeau demeures et pudeurs.

Vacillant la flottaison de l’île chavire, latin des vents contre latin des humains !

Métal vaticinateur pour âme d’innocent, aiguiseur psalmiste de contre miroir, bourreau aporétique, balayeur de nécropole, nuit ocre germinative d’anti-furie.

Métastase bariolée, pute scissipare, nécrose purulente de pustules abominables, apostilles divines qui, le temps mauvais après, sur sa nuque, en héros porte le soleil,

phallus incandescent de renaissance pour enfin demain plus sain.