samedi 7 janvier 2017

Où va cette île ?

                                      Où va cette île ?



                                       Une baisse généralisée :

- Saint Louis : 2 483 contre 2 719 en 2009.
- Capesterre de Marie-Galante : 3310 habitants contre 3 409 en 2009.
- Grand-Bourg : 5 273 habitants contre 5 590 en 2009.
- Départs : 652
- Population : 11066 - (2500) = 8566
- Sachant qu'il y a sur l'île entre : 2000 et 2500 familles venant de France.
- Il y aurait entre 500 et 900 familles (Haïti et Dominique)
Population réelle : 7666 (!)

     Aucune Politique sur les trente dernières années n'a pu réellement dynamiser l'économie de cette île !
Les politiciens qui se succèdent, commettent la même erreur principale. A savoir que, celui qui est en place se croit plus intelligent que tout le reste des Marie-Galantais.
     Ce dernier n'aura besoin, n'est-ce pas de personne pour éclairer sa lanterne ... quinze, vingt ans après les nouvelles générations se retrouvent avec les mêmes problématiques sinon encore plus graves !
 
          Où va cette île ?
 
          Que dieu nous vienne en aide !
 
           Les solutions sont pourtant là !
 
           Il faudra enfin un jour vaincre son ego pour oser faire face au réel !
Je réclame alors les "Etats Généraux de cette île" afin de mettre en application au plus vite, les solutions adaptées pour relancer son processus de redressement économique.
 
          Il s'agit du "repeuplement" de l'île en facilitant le retour des M/G vivant en France, en Guadeloupe et ailleurs. Les Marie-Galantais ne reviennent plus passer leur retraite dans leur pays - pourquoi ? Il y va de même pour les vacanciers de juillet à septembre. 

            Quatre grands axes s'imposent dans un premier temps : 
Fiscalité - Agriculture -Tourisme et Culture.
 
        Je suis prêt à intervenir gratuitement quand les chefs d'édilités seront d'accord, ou si au moins un des trois était ok pour une (IEC) Intervention Explicative et Consensuelle.

     BL.

    GB le, 07/01/2017


jeudi 5 janvier 2017

Pour notre inoubliable Père SURGAND

Pour notre inoubliable

Père SURGAND


Pour notre inoubliable
Père SURGAND

Tu es venu sur cette île enchanteresse
Nommée Marie-Galante
Et le peuple marie-galantais
T’a accueilli  bras ouverts
Sensible qu’il était
A cette flamme au fond de tes yeux
 Celle
Qui te donnait le regard pétillant
Dans une âme  rayonnante d’humanité
Ton accent alsacien
Très vite avait épousé
La langue vernaculaire, le créole
Oh que oui,
Tu es devenu
Un Marie-Galantais à part entière
A force d’aimer
L’authenticité
De l’île et de ses gens
Celle
De son visage sans masque… !
Dans chaque famille
Tu étais à ton aise
Et tu étais chez toi
A la fois Père,
Frère, ami et confident
Sur toute âme blessée
Tu avais l’art et la manière
Pour apposer l’onguent d’une parole apaisante
Toujours tu savais trouver
Le mot lumière
Le mot saint
L’évangélique parole
Qui rendrait
Le réel supportable
Et la vie acceptable malgré ses écueils
« Mon Père, »
Tu t’en es allé certes
Tout là-haut
Mais aucune surprise pour toi en Christ ne t’attend
Depuis longtemps, longtemps,
Ton cœur toujours en osmose attendait !...
Le Chrétien n’est jamais
En retard sur son propre destin
Car sinon
A quoi serviraient nos prières ?
C’était-là, ton credo !
Au nom de mon île
Au nom
De cette île fraternelle
De ce Peuple ému par ton Grand Départ,
Nous tressons
Mille bouquets de prières autour de ton nom
« PÈRE BLAISE SURGAND ! »
À jamais dans nos Mémoires
Tu resteras
Et
Viendra le jour où
Tous ensemble
Nous boirons de nouveau
Le vin de la vie éternelle
De notre église
L’église Notre Dame de Grand Bourg
Marie-Galante t’embrasse
Et te demande
De continuer d’où tu es
De prier
Pour tous les Enfants de la Terre.
Le Monde  plus que jamais
A un grand besoin de cette  force spirituelle
Qui était et reste
Le fondement de ton être
Et l’essence même de ta personne
Tu fus
Et tu demeureras
Un modèle
De foi, de vertu et de spiritualité.

Paix à ton âme !

Bernard LECLAIRE ( fils marie-galantais ancien clergé) ainsi que toute la famille LECLAIRE, remercient le Père SURGAND d’avoir un jour de l’année 1966, sauvé  leur père des flammes d’un terrible incendie.

Grand-Bourg le, 05/01/2017

EN DEDICACE LE 07/01/17 A 17H LA.



                                LIBRAIRIE ANTILLAISE : samedi 07/01/2017 de 17 à 19h.



mardi 20 septembre 2016

POUR GUY HAMOT


POUR GUY HAMOT  




  Pour Guy Hamot



Attristé et consterné d'apprendre le décès de notre ami et parent
Guy Hamot.
Courage à toute la famille - il s'agit-là d'un deuil à l'échelle de l'île et que chacun se pose la question de sa responsabilité au sujet de l'éducation de sa progéniture ?
Il serait temps que le miroir de la conscience puisse s'imposer face à certains visages !
BL.

Si vous saviez !

Voilà que le Pays
S’invite aussi
A la cuvée du diable !

Ton âme partie à la « valtowi »
Ton histoire jetée
Aux orties pilées
Des sacrifices sataniques
Ton avenir liquéfié
Dans une mare de sang
Du lugubre et
Du pathologique collectif !

Au nom de celui
Qui était
De celui
Qui est
Et
De celui qui
Toujours sera …

Soyez donc maudits
Jusqu’à
La septième génération
Pour avoir souillé
Marie la Galante
Marie la Gracieuse
Marie la mère-Afrique des Caraïbes

Mon île, île monde
Mon île, île hostie universelle

N’avez-vous jamais lu
Camille Rousseau
Guy Tirolien
Alain Vérin
Max Ripon
Eloi Chasselas
Jacques Portécop
Ou votre serviteur lui-même
Et, bien d’autres encore… ?

Tous fils
De cette terre matricielle
Qui ont puisé leur plume
Et
Leur amour
Dans la sève de son cœur
De son être
De sa sueur
Pour faire
Entendre sa voix Monde

Des pluies de flammes
S’abattront sur le front
De vos abominations
De vos sacrilèges
Et
De vos perversions
Profanateurs commandés
Vous l’êtes
Et vous le resterez
Par delà la géhenne

Mais
Le Pays retrouvé
Ma terre mère ressuscitée
Sera un jour
 À jamais lavée
De vos excréments
Méphistophéliques !

Le maillet du Maître
Retentira de part le cercle
Pour définitivement
Contenir les fils de l’apostasie !

Alors
Le ciel en un bleu-divin
Nous  conviera à la table
Des nuages pour une très grande fête
Une immense fête
Pour célébrer l’anéantissement
De toutes
Les violences ici-bas !

Grand-Bourg le, 20/09/2016





dimanche 11 septembre 2016

L'ÎLE HOSTIE !

L'ÎLE HOSTIE !




L’île hostie !

Île rempart
Île bouclier
Île du dernier arbre
Île du dernier homme
Onze septembre au onze septembre
Pas de consonance 
Mais quinze années d’obscurantisme
Et
L’interrogation persiste …
Tel un index  vers le ciel
Qu’est-il advenu de l’Homme ?
Ouf …
La  douceur naissante marie-galantaise
Un soleil premier
Un souffle de genèse
Une île effluve cosmique
Comme une hostie universelle
Consacrée
Pour une réappropriation de l’humain
Attestée des mots magiques
D’un certain  Edouard du Tout-Monde
Le grand Charles, poète des Poètes
Lui-même
M’avouait pensif
Ce matin
Son plus grand  regret
De n’avoir pas connu l’île
Pour y vivre avec Jeanne
Mais
Dès lors  son âme s’y trouve
Car
Cette terre est  Temple des Poètes
Dernier regard
Subtil vortex
Des érudits et des extralucides
Ils y sont tous
Là, assis à la table
De tout entendement
Sachons alors les écouter
Les comprendre
Et les voir  …
Ils sont déjà demain !...
Mon île  un signe de croix
Contre la néantisation du Monde.

Grand-Bourg 11 septembre 2016

dimanche 19 juin 2016

A MON PÈRE

                                                                          A MON PÈRE



A mon Père

D'où tu es
Tu sais
Que nous ne nous sommes
Jamais quittés
Que l'invisible est invincible
Dans la quête des Immortalités
Et que jamais
Nous ne fûmes
Pour définitivement Être
Être…
Être sans paraître
Être sans disparaître
Être sans démettre
Par une âme
« Trans-lucidifiée »
Mais omniprésente  
Dans toute la sérénité
Des éternités
Désormais… retrouvées !   



B L. (19/06/16).