Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

DERRIÈRE LES MOTS, IL PEUT Y AVOIR DES MAUX !

      Derrière les mots, il peut y avoir des maux !
Réflexion suite à l’article de P Y Chicot (Interentreprises.com de septembre 2015).

Est-ce pour autant affirmer que la Guadeloupe a raison de sombrer dans un empirisme administratif ?  L’évolution statutaire n’est–elle pas une autre problématique ? L’un après l’autre mais jamais les deux en même temps. J'avais cru comprendre qu'il y avait-là, d'abord un souci d'efficacité et de pragmatisme pour les dossiers, et que l'économie réalisée allait donner davantage de moyens pour les réalisations futures ! Trop de "politichiens" tuent la politique ! Pourquoi forcément faire à cent ce que l’on peut faire à dix ? En outre, il était question de rendre plus lisible, plus transparent et plus compréhensif le fonctionnement de l’appareil  politique afin que le Peuple qui s'y perd dans les méandres de l'administration et de l’interminable paperasserie des bureaux se retrouve enfin !   L’actuel président de Région …

OUI, CŒUR N'EST PAS PIERRE !

OUI, CŒUR N'EST PAS PIERRE ! 
Oui, cœur n’est pas pierre !  
En effet, on en a assez des sempiternels états des lieux qui ne mènent plus à rien. Pire, on connait les solutions à certaines problématiques mais  l'on persiste allègrement à foncer tout droit dans le mur, à condition bien sûr, que ceux qui dirigent ne soient pas dans la cargaison ! « Le malheur d’autrui est un songe » disait le sage ! Il faut aujourd'hui une révolution de la pensée active et « applicative » pour le bien-être de la collectivité.   Les théoriciens de tous bords nous fatiguent avec des éternels constats ... nous avons bien compris, et la population guadeloupéenne n'est pas plus bête qu’une autre, qu'il faut désormais des représentants  au service du peuple et non l’inverse. Un vieux mot à notre secours, malheureusement perdu dans les méandres des sophistes mais encore et toujours d’actualité : DIGNITÉ ! Des représentants qui ne font pas de la Politique une profession, un accaparement, une affai…