Accéder au contenu principal

POURQUOI L'ABSTENTION TRIOMPHERA ! AVIS AUX POLITICIENS DE MON PAYS.


                                                                 
                                                                     Lettre Ouverte 

                                                      Aux Politiciens de mon Pays !

                                  POURQUOI L’ABSTENTION TRIOMPHERA ! 

  Avis aux Politiciens locaux qui soutiennent une équipe « quelconque » aux Elections Présidentielles ! Mon propos n’est pas de tomber dans un discours intellectuel d’autosatisfaction, loin de-là, il serait totalement dépourvu de sens !
    Je ne m’inscris pas non plus dans un jeu stérile de « questions-réponses» interminable avec ou contre qui que ce soit ! Je veux faire appel à cette bonne vieille notion du « bon sens » qui, je crois, fait malheureusement trop défaut à tous en ce début de siècle !
     Je souhaiterais que cette campagne présidentielle soit enfin un moment privilégié pour interpeller les différents candidats sur les solutions fortes qu’ils pensent mettre en place au lendemain de leur victoire éventuelle pour enfin sortir nos régions du marasme engluant qui les enfonce chaque jour davantage !   
    Je veux parler de l’Economie, de l’Emploi, de la Jeunesse,  de la Santé, de la Culture, du Développement Durable, de l’Ecologie, de l’Insécurité, du Trafic de Stupéfiants, du Tourisme, du Port et de l’Aéroport, du Transport Terrestre et Maritime, de l’Avenir de la filière Canne Sucre Rhum, du désenclavement des Îles du Sud par la mise en place d’un nécessaire Plan Marshall   etc. …
     Face à la morosité dans laquelle nous nous trouvons, il faut savoir que cette perspective électorale  nous pousse davantage au  spleen puisqu’à nos attentes il n’y aucune réponse ! De surcroît, j’affirme que jamais une élection de cette nature n’a été aussi puérile et si loin des Guadeloupéens et peut-être même de tous les Français ! Je dirai alors, faute de pouvoir faire la balance ou le contrepoids dans les statistiques d’un tel enjeu national, nos représentants qui débattent pour les candidats respectifs pourraient davantage  faire valoir l’amélioration de notre existant. Notre constat est que nous sommes au contraire face à un véritable mur du silence – du néant voire même de l’absurde, travestissant alors notre espoir légitime et naturel de l’amélioration de notre condition.
   Il ne faudra pas s’étonner que l’abstention encore une fois et plus que d’autres, soit le grand vainqueur de notre optimisme bafoué, ici comme en Métropole d’ailleurs !  
    Face à un Mélenchon qui se prend pour Gavroche à l’assaut de la Bastille, on oublie une donnée fondamentale, c’est que cette Bastille-là est désormais vide, il n’aura pas de pain à donner aux Français. Il est évident qu’il finira de façon  pire  que le roi déchu en 1789 !
    La dame du Front National qui se prend pour Jeanne quand elle n’a rien d’une Vierge a fortiori d’une Sainte !  
    Hollande qui s’essouffle à faire de l’antisarkozisme au lieu de démontrer ce qu’il pense faire pour changer les choses !   Il n’est pas porteur d’un « rêve » pour la France et c’est-là son drame !  Il ne nous emballe pas – il devient soporifique et plus on arrive à l’échéance fatidique, moins il fait preuve d’ingéniosité et de modernité !
    On a du mal à croire Hollande lui-même convaincu par ce qu’il dit, tellement il aborde cette échéance en bachotage. Il y a comme un manque d’envergure et de hauteur d’esprit le laissant trop souvent dans la réflexion du quelconque !
    De son programme pour l’Outre-Mer, j’aimerais bien pouvoir retenir quelques temps forts, pardon, je n’ai aucune idée forte qui me vient à l’esprit ! En tout cas, si Hollande veut être à la tête de l’Etat Français, il va devoir redoubler d’inventivité !
    Sarkozy lui, il a un talent certain, je l’ai toujours dit – on a toujours tort de le prendre à la légère ! Et tous ceux qui pensaient pouvoir l’évacuer d’un revers de main se rendent compte qu’il va falloir retrousser les manches.
    Toutes les petites blagues sur son physique ou autour de sa femme, tout cela le renforce aux yeux de la France moyenne ! Je crois que Sarkozy vient aux élections parce qu’il pense qu’il peut battre Hollande ! Face à un DSK « propre », il n’aurait aucune chance – face à un Delors ou un Rocard plus jeune, de même il n’aurait aucune chance ! Il ne se serait pas représenté !
    La chance de Sarkozy est Hollande !
    J’ai bien dit qu’il avait plus de talent que les autres – il n’est pas pour autant le plus brillant – pas forcément mieux, mais c’est un adversaire qui a plus de tripes que les autres. Hollande n’a pas compris qu’il fallait se concentrer à attaquer Sarkozy sur son Bilan – sur ses dérapages et son impulsivité ! S’agissant du reste à 50%, il doit s’efforcer de porter des solutions pratiques à l’amélioration du  quotidien des français.
    Sarkozy, face à la Gauche française arrive même à faire croire qu’il est le nouveau candidat et qu’il n’a pas de bilan – c’est à penser que c’est Hollande le sortant qui, dès lors doit se  justifier face à l’échec des trente cinq heures, par exemple !
    Sarkozy serait-il le moins pire du pire ? Serait-il un président par défaut, ou comme on dit chez nous : un président « ka ou vlé fè » !  Reconnaissons qu’elle est bien triste la réalité politique française !
    Plus que son travail, ceux qui le détestent, récusent surtout son discours de Dakar – son bling bling – ses petites phrases comme sur la Rolex etc.   L’individu sur la scène internationale a su aussi se faire une place. Encore une fois, l’homme est  talentueux ! Ne pas le reconnaître est une erreur de jugement on ne peut plus grave et un manque flagrant de stratégie  politique !
    Les Français se demandent aujourd’hui, dans un monde à la dérive où bien des feux restent encore allumés, où un conflit majeur peut démarrer à tout instant, qui fera mieux l’affaire pour éviter le pire ? Les événements mondiaux jouent en sa faveur et l’affaire Meirah vient renforcer sa stature nationale ! 
    Les différentes crises,  économique et monétaire qui secouent depuis 2008 les pays capitalistes ne sont pas terminées. Pour preuve, elles ont déstabilisé l’euro et aujourd’hui personne ne sait si la plaie Grèce est réellement refermée !
    L’Espagne va de plus en plus mal, le Portugal vit une récession sans précédent, l’Irlande est un volcan qui sommeille, la Grande-Bretagne suite aux émeutes n’a rien réglé puisque les foyers se sont déplacés dans une économie vieillissante et empirique, l’Italie s’est débarrassée de son gigolo mais ce pays est une poudrière sociale, l’Allemagne fait figure de bonne élève, mais jusqu’à quand ?
    Enfin, la France qui perd son triple A comme pour dire que la récession nous pend au nez ! L’Euro résistera t-il jusqu’à la Noël 2012 ? Personnellement, je n’y crois plus et je dirai même, que l’euro est « le » responsable de l’enchérissement de la vie depuis sa mise en circulation.
    Le gros problème de la France est aussi sa balance commerciale. Ce problème est inscrit dans les gènes du français lambda. Le Français ne sait pas vendre – d’ailleurs, il n’est vendeur de rien – vendre pour lui est un acte dégradant – il ne commerce pas – il ne marchande pas – le prix est le prix, dit-il !
    Ça ne fonctionne pas comme ça et ça n’a jamais fonctionné comme ça ! Aux USA ou au Japon les plus gros salaires sont ceux des commerciaux – on sait que ce sont eux qui font le chiffre d’affaires de l’Entreprise ! En France avant tout, il est question du salaire des hauts placés.
   On comprend alors pourquoi la France a un problème avec la vente en général. On ne marchande pas parce que marchander c’est avilissant. Pour le Français, gagner de l’argent a quelque chose de soupçonneux et de sale ! Le Français préfère faire la promotion des voitures et des produits étrangers au lieu par patriotisme de revendiquer ce qui fait sa force. Cela malheureusement se voit surtout dans les classes sociales supérieures. Qui roulent en Audi ou en BMW ? Tous les gens qui ont de l’argent en France et dans les Dom, pour faire voir qu’ils ont réussi, achètent  au détriment d’une marque française ! La bonne question est de  savoir qui demain pourra donner du travail à leurs propres enfants ?
    Je ne prône pas un protectionnisme forcené, mais il y a une image à défendre ou sinon personne n’a rien compris à rien et là, ça devient grave ! C’est dès les petites classes qu’il faut insuffler cette fougue aux jeunes si nous voulons  sauvegarder demain une économie qui tienne la route. L’argent retourne là où sort le produit ! N’ayons pas peur des mots « il faut consommer français » si nous voulons relancer l’économie française !
    On pourrait aussi se poser la question de savoir si la France n’est pas devenue un pays où les intellectuels ont désormais peur de leur ombre ? Il y a eu une époque où les courants littéraires, où certains écrivains ou penseurs, même sans le vouloir, influençaient l’époque et les temps à venir. Mais, force est de constater que le monde des idées actuellement nous fait terriblement défaut. A dire vrai, je ne pense pas, je ne vois pas, avec le cru que nous avons, s’agissant de des politiques et des essayistes français en place, comment nous irons vers une  Renaissance.
    Il faut le dire, quel est aujourd’hui le malheur du monde ? La terre n’a jamais été aussi peuplée – nous arrivons manifestement à la fin d’un cycle – il y a pénurie de l’or noir, or on n’a rien inventé comme énergie de substitution – le nucléaire n’est pas une optique fiable et l’accident du Japon nous le démontre. Le solaire ne peut et ne pourra jamais remplacer tout le potentiel nucléaire ! Que faire ?
    Penser une nouvelle source d’énergie pour faire fonctionner le monde, telle semble la nouvelle donne du monde actuel ! La voiture électrique, on se dit qu’elle est possible or il nous tarde de la voir aussi fonctionnelle qu’une essence! On n’a jamais autant parlé d’énergie renouvelable et d’écologie en tout genre – il nous faudra penser à léguer une planète propre aux générations à venir certes, mais il faut se rendre à l’évidence, la propreté est avant tout une problématique culturelle et sociologique !
    L’homme est-il prêt à faire naturellement le tri collectif – en un mot,  ici ou ailleurs, est-il prêt à ne plus balancer sa canette de coca par la portière de sa voiture ?
    La nouvelle révolution à venir sera celle de l’intelligence – de l’inventivité – de la créativité – du New Deal -  de l’audace … mais surtout celle de la conscience collective et du planétaire. Le monde est un et pas autre, nous sommes tous concernés – il va falloir absolument développer l’Afrique après l’avoir vidée de son sang pour que ses fils ne soient pas encore contraints à l’émigration forcée, attirés par les pays développés, souvent leurs anciennes puissances colonisatrices ! Il va falloir libérer l’économie mondiale pour un meilleur échange équitable pour chacun. Trop de pays du Tiers-monde restent encore sous un seuil de pauvreté intolérable, il faudra une meilleure répartition des richesses ! L’exemple de ce qui se passe en Europe est le microcosme de ce qui se produit à l’échelle planétaire. Le nouvel ordre mondial doit avoir chaque pays et chaque peuple à la table des négociations ! Il ne faut pas un G20 mais un G Monde ! 
    Il n’existe plus de petit peuple même quand la géographie d’un pays reste limitée ! L’homme est l’homme quel que soit le coin du globe et l’économie doit être abordée dans ce principe de respect ! Sinon nous fonçons tout droit dans le mur de l’intolérance avec toutes les inconséquences que cela engendre !  
    Dans cette optique, je regrette profondément que la cause de cette France Outre-Mer ne soit pas plus défendue ou mieux défendue – il s’agit certes, d’une élection présidentielle, mais beaucoup de nos compatriotes défendent les protagonistes de l’hexagone ! On pourrait espérer que l’on nomme davantage nos souhaits et malheurs !
    Or tout ne va pas bien chez nous ! Les faits divers à répétition qui font la une de la Guadeloupe personnellement me glacent de plus en plus le sang ! On n’est plus à l’époque où les candidats à la présidence étaient des gens relativement âgés, sans attache aucune avec nos compatriotes. Aussi, la distance  de la France aux Dom s’est raccourcie grâce à l’Internet avec les réseaux sociaux (Facebook et Twitter), tout se sait à l’instant même en son et en image ! De grâce ne nous perdons pas en espérance de carrière en lieu et place de nos vraies valeurs ! « Vanité des vanités, le monde n’est que vanité » !
    Je laisse alors volontiers à votre entière analyse ces quelques pistes sachant pertinemment qu’il existe encore bien des secteurs où l’évidence nous crève les yeux or nous nous perdons en gesticulations au lieu de poser parfois les vraies questions pour l’amélioration de notre  quotidien ! 
    Il est inadmissible de constater en 2012 qu'aucun homme politique guadeloupéen n'a pu imposer au Gouvernement Français de rouvrir le vieux dossier de Mai 67 afin que la vérité se fasse au grand jour ! On pourrait aussi, réclamer la réouverture sur les évènements du Moule en 1952 et notamment sur celui du Procès des marie-galantais en 1849 ! Qu’est-il advenu d’Alonso ? Où et comment est-il mort ? A-t-il réellement été déporté au bagne de Guyane ? Une vérité historique s’impose après tant d’années ! Comment refermer les blessures de l’histoire si des pans entiers nous manquent ?
    Comment imaginer en 2012 que le traitement des fonctionnaires ainsi que les  fiches de paye puissent sortir de la Martinique ? On ne parle même pas des galères lorsqu’il s’agit de problème d’ATD  sur  le compte bancaire!  Le « salaire global » des fonctionnaires d’ici transite systématiquement par la Martinique (vers le 24 de chaque mois) or les fonctionnaires de Guadeloupe ne perçoivent  leur virement que le 28 du même mois ?
    Sommes-nous une colonie voulue de la Martinique, sans animosité aucune vis-à-vis des frères martiniquais ! Lorsqu’un fonctionnaire guadeloupéen souhaite avoir une fiche de paye il doit téléphoner en Martinique puisqu’il a toujours un retard de deux à trois mois par rapport à ces homologues de l’île sœur ! Triste constat en cas d’élaboration d’un dossier de prêt ! Personne ne peut résoudre ce problème ?
    S’agissant du domaine de l’Automobile, les Antilles Françaises travaillent en référence sur un Argus français pour la revente et l’expertise des voitures or toutes ces voitures sont achetées a priori trois mille à cinq mille euros plus chères chez nous par rapport à la Métropole !
    Pourquoi ne pas imposer la création d’un Argus DOM ?  
    Aussi, dans le même registre, pourquoi une voiture, dans l’absolu, est-elle moins chère à l’achat en Martinique par rapport à la Guadeloupe ? A un point tel que des Guadeloupéens vont acheter leur voiture dans l’île sœur !  
    On pourrait aussi demander au nouveau Président de faire en sorte que les stocks d’or qui ont été réquisitionnés de Guadeloupe pendant la deuxième Guerre Mondiale soient rapportés ! Cet or agréerait la remise en place immédiate de la nouvelle Banque Guadeloupéenne de Développement ! Pourquoi pas !
    Ne peut-on pas rétablir le coup des télécommunications (portable-fixe-net-tv) au même prix qu’en Métropole ? N’est-ce pas une terrible injustice à l’heure où nous parlons de plus en plus de démocratiser l’Internet dans tous les foyers.
    A quand la création de la COM Marie-Galantaise ou des Îles du Sud ? Ce concept est le « seul » qui soit capable immédiatement de porter un électrochoc pour la relance de ces petites régions trop délaissées par un schéma empirique et mortifère !   
    Je suis avant tout un humaniste pur et dur, je crois en l’élévation de l’homme comme étant une créature divine, je suis donc forcément un homme de gauche, persuadé et convaincu que tout peuple a droit à son autodétermination au nom du principe d’honneur et de respect mutuel. Dès lors que cette aspiration soit capable de porter immédiatement un mieux-être à la collectivité, sinon toutes réflexions, toutes suggestions et tous travaux permettant de tendre vers cet état de fait seront nécessaires et indispensables !
    C’est dire comme le labeur qui doit être entrepris à cet effet est ardu – complexe – lent et institué dans le long terme si telle doit être la stratégie !  L’avenir d’un pays, de tout un peuple ne se joue pas par un lancé de dés hasardeux ou par un fantasme juvénile ! La cartographie du monde nous impose quelques approfondissements de nos choix futurs et la géopolitique récente nous contraint à plus de clairvoyance ! Les années à venir seront terribles et les Guadeloupéens vont devoir réapprendre l’entraide et le bon voisinage ! Il va falloir tout d’abord que les Guadeloupéens se réconcilient avec eux-mêmes si nous tenons réellement à construire notre monde ! 
    Le consommer local sera un devoir de survie et de santé. Quel que soit le chef d’état à la tête de la France, il va devoir reconsidérer le monde puisque celui d’aujourd’hui est déjà mort, faute de n’avoir pas vu grandir les intolérances et les injustices ! Il va falloir revenir sur les basics de l’éducation car nos jeunes deviendront nos propres bourreaux, où l’anarchie combattra chaque jour de manière plus virulente la République. Stoppons vite les conditions de cette anarchie qui gangrène  chaque jour la paix civile  en donnant le droit au travail à chaque individu qui le souhaite  même si, à terme il faudrait légaliser le job !
    Cela est mieux que l’assistanat qui avilie et qui dégrade la psychologie des humains  les réduisant à la fainéantise et au dédain d’eux-mêmes donc à la haine des autres !
    Si Hollande triomphe, la France déchantera sauf si ce dernier sait s’entourer ! Et, je crois bien que le plus gros casse-tête de Hollande est de savoir avec qui constituer son équipe ministérielle ? Si Sarkozy repasse ce  sera de justesse, alors je crains la montée de la rue car le tour de vis sera on ne peut plus serré !
    Sur le plan international dans les cinq ans à venir un conflit majeur risque de secouer la paix planétaire – l’affaire Syrienne avec Bachar El-Assad n’a pas encore d’issue – l’Iran avec Mahmoud Ahmadinejad veut démontrer sa nouvelle force nucléaire, cet homme est dangereux – le conflit Israélo Palestinien est de plus en plus préoccupant ! Je vois mal la Russie ou les USA ou encore la Chine voire même  la France et l’Allemagne par la voix de l’Europe assister de loin à un embrasement d’une de ces parties du globe. Nous devons alors redoubler de vigilance face à toutes formes d’extrémisme !
    Pour revenir à Sarkozy, J’ai trouvé sa politique pour ce qui est de la Guadeloupe assez médiocre – les évènements du mouvement social de 2009 n’ont rien apporté de nouveau – les critères de revendications sur la vie chère n’ont pas permis de tirer leçons sur l’exaspération des gens ! Sarkozy dit : « prenez-vous en main – portez des solutions – on va définir des zones franches  » ! Et alors !
    On reste constamment dans l’ordre du débat, du discours,  mais dans les faits, tout reste immuable et forcément décrépit ! La Guadeloupe s’est montrée précurseur puisque la grande crise des subprimes aux USA a contaminé le monde capitaliste. Il a fallu sauver les banques mais à quel prix ? Or, on n’a pas sauvé les gens qui perdaient et qui perdent encore leur maison aux USA ou en France !
    Crise économique – crise financière –  crise monétaire - crise sociale – crise de l’euro … où va-t-on encore ?  C’est tout le système capitaliste qui est à bout de souffle ! Le pire est que tout le monde se rend bien compte que l’activité est toujours au ralenti et que rien n’est reparti. Hollande lui, pense tout en fonction de la croissance ! Rien à ce jour ne prédit l’amélioration d’une croissance éventuelle ! S’il n’y a pas de croissance dans les deux ans à venir, on fait quoi ? La réflexion à mener serait d’abord sur les mesures qui favoriseront les conditions de croissance ?
    La Guadeloupe en 2009 avait bien ressenti le raz le bol qui a suivi en Martinique – en Guyane – à Mayotte et récemment encore à la Réunion. Les signes d’une abstention massive guette ici comme ailleurs, et ce n’est pas une bonne chose pour la Démocratie !
    Si nous arrivons à la fin d’un monde, il est vrai que le nouveau  devra surtout repenser la façon de faire et de vivre la Politique ! Le terme  Politique  renvoie, par son étymologie, à la Grèce ancienne, où polis désigne la cité organisée, tandis que le terme politeia,  signifie à la fois  constitution  et  ensemble des citoyens.
    Le débat politique a trop oublié le sujet essentiel de sa raison d’être qui est l’homme – tout l’homme et rien que l’homme ! Il s’est perdu dans les contorsions de l’organisation de la réorganisation des infrastructures de la Cité – méconnaissant totalement la notion d’épanouissement et de bonheur ! Les dividendes, les plus-values, la spéculation, le rapport à l’argent en un mot, tout ceci est devenu plus important  que les basiques de bien-être des citoyens.
    L’économie a pris le dessus en enlevant l’homme du centre de tous les débats et depuis nous assistons au dérèglement morbide de notre société. Une civilisation qui n’a en tête que le souci de l’enrichissement et de la rentabilité est une société qui engendrera tôt ou tard le chaos  social !
    Une chose est sûre, le Président  qui va venir à la barre aura intérêt à avoir les reins solides et surtout la tête sur les épaules dans « la réorganisation de la cité  pour le plus grand bonheur de l’ensemble des citoyens » !

Grand-Bourg le : 09/04/2012.

     Bernard LECLAIRE.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Lettre Ouverte à Maryse ETZOL !

                              Lettre Ouverte à Maryse ETZOL ! 



                         Lettre Ouverte à Maryse ETZOL !
Aurions-nous le droit d’adopter la posture des trois singes ?
Mon souhait le plus grand serait que l’on s’attaque d’abord au désenclavement de cette île, en réclamant à l’Etat d’établir une   « continuité territoriale » tangible par la mise en place d’un réseau aérien adapté ainsi qu’un projet maritime digne de ce nom, pour faciliter tous déplacements.
Comment parler de développement touristique sans cette mobilité évidente et indispensable ?
Pourquoi ne pas parler d’Internationalisation de l’Aéroport des Basses ?
Pourquoi ne pas envisager la double opportunité pour le Port de Folle-Anse en réaménageant sa structure certes, à vocation sucrière mais aussi touristique, afin de recevoir à quai les paquebots de croisières. (1 ou 2€ par passager pour la Commune).
Pourquoi ne pas poursuivre l’aménagement du Port de Grand-Bourg et sortir de cet enrochement définitif ? Le jour o…

Sacrilège de sacrilège ! Alexis Leger, dit Saint-John Perse !

Alexis Leger, dit Saint-John Perse Né le 31 mai 1887 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe Mort le 20 septembre 1975 à Hyères dans le Var Poète, écrivain et diplomate Guadeloupéen Lauréat du prix Nobel de littérature Sacrilège de sacrilège ! Alexis Leger, dit Saint-John Perse
« Innombrables sont nos voies, et nos demeures incertaines »
Sacrilège de sacrilège Ils m’ont tué Que voilà une deuxième fois Anéanti Dans ma chair Dans mon cœur Dans mon être Décapité Et assassiné   Sur l’autel de l’oubli - de la honte Du déshonneur De l’ignorance Ce 23 septembre  2017 La Maison de mon enfance 54 rue Achille René Boisneuf Dans ma ville d’art et d’histoire A Pointe-A-Pitre Juste quelques heures Après le passage de Maria Comme quoi Le désastre pas suffisamment horrible Alors L’on décida l’estocade portée De ce qui fut moi Et le tout Pays Guadeloupe A coup de bulldozer A coup de concasseur A coup d’idiotie oui … Ils ont ratiboisé mon enfance Ma vie Mon histoire Mais leur enfance Mais leur vie Mais leur histoire    A tous ceux qui  Sa…

HOMMAGE A ERIC FONTES

  HOMMAGE A ERIC FONTES
                                                        Hommage à ERIC FONTES                                                                 G/B le, 29/07/2017
POUR ERIC …
La mort n’est que chair Les gens viennent et traversent Le cercle  qui toujours se régénère L'instant d'une porte ouverte Sur l’extralucide Certains par l'esprit à jamais demeurent Mon ami, notre ami Parent, frère … Qui subrepticement nous a tourné le dos Pour le temps du non-temps Pour le temps de tous les temps Mais Ici-bas  parmi nous L'artiste est présent Présent Dans toute sa dimension musicale Spirituelle et ésotérique S'il existe bien un présent-continu Digne d'un commencement d'éternité   Alors  Cet art  immuable et intemporel Est bien notre Eric de l'allée des Poiriers Notre cher Eric Silex conscient au sourire délicat Un être aux contours de sens et du sens Incompris parfois  dans son acuité du vivant