lundi 25 mai 2015

Rencontre le 26 Mai 2015 à partir de 18h - 

Écomusée de Murat. 

"Les légendes ne sont-elles pas là pour alimenter le

 travail des historiens" ?





Merci de votre présence.



jeudi 21 mai 2015

Bernard Leclaire, 5 Questions pour Île en île !

mardi 12 mai 2015

QUAND ?


QUAND ?

 Poème dédié aux Politiques de mon Île. 
(A Marlène, à Maryse et à Jacques).


QUAND ? 

 Poème dédié aux Politiques de mon Île. 
(A Marlène, à Maryse et à Jacques).


Quand ?

Aaaah !
                             Marie-Galante !
Mon peuple de Marie-Galante ! 

Terre de ma chair
Et 
Chaire de mes pensées !
Mon Sinaï universel
Mon monde des mondes 
Mon existence immortelle 
Dans les transmutations infinies
Et 
Indéfinies...

Mon paradis ultime sacré 
D'où je viens, d'où je suis 
Et 
D'où je serai pour toujours et à jamais 
Dans le plus petit végétal même
Des verts sourires 
De l’espérance !  

Quand ?
Quand cesseras-tu alors 
D’avoir peur de ton ombre
Des feuilles qui tombent
Des sargasses qui s’entassent
Et 
Du vent qui passe ?

Quand, mais quand ?
Quand cesseras-tu d’attendre
L’histoire qui nous efface ?

Quand  auras-tu le courage
Des martyrs et des héros
De l'indispensable audace ?

Quand comprendras-tu
Que ce monde
Est un autre monde ?

Quand cesseras-tu enfin
D’avoir peur
Peur de demain
De ton avenir
De ton destin ?

Ce monde est dorénavant un autre monde
Nos rebelles fondateurs furent
Et firent l'avant
Mais, aujourd’hui
Qui mieux que toi
Qui plus que toi
Osera défendre
L’hémoglobine de la honte ?

Tes enfants sont là
Ils sont là
Et
Ils te regardent
Ils attendent
Ils guettent
Ils aspirent
Ils souhaitent...

Le vent
La mer
L’horizon
L’horizon bleuté de la fierté
La fierté rouge-flamboyant d’être eux
Pour vaincre
La mystique fielleuse des ouragans
Des séismes
Des tsunamis
Des volcans
Et
Des prédateurs violacés aux mains de silex !

Vous
Nation
Vous
Pouvoir
Miroir de l’oubli
Miroir cassé de la peur
Oubli du malheur
Peur de la nuit...
De toutes les résurrections !  

Voilà la tête revenue stoïque 
Sur le corps cathédral
De Notre Dame
La haute et fière
Elle est désormais
Espoir

Elle nous dit 
En Solitude mulâtresse
Qu'il est temps  

Temps de l'Espoir d’un Peuple
Qui veut oser le monde
Car "île" est aussi Monde
Qu’on se le dise !

Espoir de dire oui
Oui à la vie
Oui au bonheur
Oui à sa jeunesse
Oui à sa science
A sa transe
A sa danse
Mais non à l'absence ! 

Ce monde est un autre monde
Et 
Malheur à tous ceux qui l’ignorent 
Car plus aucun
Silence de nous ne vous sera accordé !
Vous avez
Nous avons 
Le souffle du réveil de Lazare
Et 
Que Marie-Galante marche ! 

Oui, nous ordonnons alors 
Le Respect de notre Peuple ! 

Grand-Bourg le, 12/05/2015.

BL.


Poème dédié aux Politiques de mon Île. 



Poème dédié aux Politiques de mon Île. 

LES SARGASSES AGACENT, MAIS LA ON EST A MARIE-GALANTE, DONC !



LES SARGASSES AGACENT, MAIS  LA ON EST A MARIE-GALANTE, DONC !





       Le problème des « algues sargasses » est un exemple malheureux qui vient encore une fois définitivement nous faire comprendre qu’il existe deux traitements – deux visions et deux valeurs …s’agissant que l’on habite en Guadeloupe ou à Marie-Galante. Ce triste constat n’est pas récent, il a toujours été de même et il en sera toujours de même ! 
            Nous rêvons les yeux ouverts en espérant systématiquement que les Collectivités seront assez sympathiques à notre égard pour nous offrir ceci ou cela. Nous n’exigeons jamais rien parce que toujours dans la posture du quémandeur et de la condescendance. 
           Il va falloir enfin poser sur la table ce véritable problème qui fait que les Îles du Sud ont un retard de plus de 100 ans par rapport à la Guadeloupe. Avons-nous ce courage et cette détermination, là est tout l'enjeu de notre avenir ?
BL.

GB le, 12/05/2015

samedi 4 avril 2015

PLUS JAMAIS CELA EN GUADELOUPE !



                                            Ambition Guadeloupe
         Communiqué de Presse.
Ambition Guadeloupe, par la voix de sa Présidente ainsi que de tous ses adhérents,  spontanément et avec une sincérité empreinte de confusion – eu égard aux circonstances – apporte tout le réconfort humain et affectueux à la famille Trobo et particulièrement à Patricia,  suite à l’abominable événement survenu à la Cité Mortenol de Pointe-A-Pitre.
Il est vrai qu’aucun mot au monde ne saurait condamner assez fortement un acte aussi vil et ignoble. Quand on s’attaque aux aînés,  on bafoue les fondamentaux  indispensables à la survie de notre Société.
Cet acte barbare, lâche et innommable nous impose d’ouvrir les yeux et de regarder en face et sans faux-fuyants, l’état de la conscience individuelle et collective de notre Pays.
Jusqu’où irons-nous encore pour enfin oser crever l’abcès, tous ces actes, en vérité, sont les inconséquences des maux qui rongent le vivre-ensemble de notre bel Archipel.
Ceux qui ont commis l’irréparable sont là, aussi pour nous rappeler que notre Société Guadeloupéenne en déperdition, depuis un certain temps déjà, n’arrête pas de nous lancer des signaux témoin d’un profond malaise que nos principaux responsables malheureusement n’entendent  pas et ne voient pas !  
La mort de cette mamie guadeloupéenne ne saurait être vaine – il revient à chaque Guadeloupéen, à chaque père guadeloupéen, à chaque mère guadeloupéenne et à chaque jeune de Guadeloupe  de se dire, de se demander dans le fond de son âme ce qu’il a fait ou plutôt… ce qu’il devra faire pour plus jamais ça.
Il importe  de glorifier des logiques constructives contre celles de la Destruction (de l’Autodestruction) qui est l’antichambre de la déraison ! Et dans cette démarche chacun doit prendre sa part.
Fòs pou lafanmi Trobo.
Communiqué de presse AG.
Le S G Adjoint.  B. Leclaire. 

Le, 01/04/2015

dimanche 15 mars 2015

RENCONTRE LITTÉRAIRE - ECOMUSEE DE MURAT LE 20 MARS 2015 A 18H

Soirée Littéraire


autour de mon dernier recueil de poésie : 

"Sortir du Macadam" ! 


Le vendredi 20 mars 2015 à 18h00. 

Vous êtes très chaleureusement invités par 

l’Écomusée de Murat.